Vous êtes ici :
>
>
>
>
Loading...
mon compte
Mon compte
 
Trouvez votre prestataire

parmi près de 60 000 professionnels présents dans nos annuaires
de la création et de la communication

Rechercher
ou
Déposez gratuitement votre appel d'offres Inscrivez-vous dans nos annuaires
 
 
<< Retour aux fiches pratiques

Liste et définition des différents métiers Artistiques – 2/3

Liste et définition des différents métiers Artistiques – 2/3 Publié le 03 Juillet 2018 par Fiches pratiques architectureFiches pratiques arts-graphiquesFiches pratiques photographieFiches pratiques imprimerieFiches pratiques communicationFiches pratiques événementielFiches pratiques audiovisuelFiches pratiques multimediaFiches pratiques marketingFiches pratiques mediaFiches pratiques juridique
Nous dressons ci-dessous la liste des différents métiers artistiques reconnus par les conventions collectives et par conséquent les seuls intitulés reconnus dans les contrats de travail ou en tant que dénominations sur les fiches de payes.

Le personnel artistique

COMÉDIEN

Acteur, artiste de la scène, le comédien interprète un rôle, incarne un personnage, traduit une action et met en œuvre un texte, un scénario, un thème. Sous les directives de jeu d'un metteur en scène, il exploite toutes les techniques vocale, gestuelle, corporelle et respiratoire, afin de rendre son rôle le plus crédible possible aux yeux du spectateur.

La richesse de l'activité professionnelle du comédien lui permet d'exercer ses talents dans les domaines suivants : théâtre, télévision, cinéma, cirque, radio, publicité, doublage, postsynchronisation, arts de la rue...

Fort de ses expériences acquises dans divers univers artistiques, le comédien a la possibilité de faire évoluer sa carrière vers d'autres professions : mise en scène, enseignement, administration, communication et animation. L'intermittence est la forme d'emploi la plus répandue parmi les artistes-interprètes, et la situation de la quasi-totalité des comédiens.

COMÉDIEN-INTERVENANT

Les interventions individuelles ou collectives dans le champ social et culturel font de plus en plus partie de la pratique professionnelle du théâtre et plus particulièrement de celle de l'acteur. Le comédien-intervenant est un initiateur artistique qui s'intègre aux pratiques éducatives. Les comédiens sont de plus en plus impliqués dans le milieu éducatif, associatif, hospitalier, carcéral mais aussi dans les musées, les expositions et les monuments historiques.

En milieu éducatif, les établissements scolaires offrent aux élèves soit, durant le temps scolaire, soit hors temps la possibilité de participer à des pratiques artistiques notamment dans le domaine du théâtre.

Même s'il ne bénéficie pas encore de formation clairement référencée, il s'agit d'un métier qui en raison de l'évolution, prend une place de plus en plus importante dans le marché du travail des comédiens.

COSTUMIER

Le costume est le vêtement que porte un comédien pour l'interprétation de son rôle. Cet élément vestimentaire caractérise le personnage, une époque, un style de création. Sous l'autorité hiérarchique du metteur en scène, le costumier est la personne qui conçoit et crée les costumes, c'est un "artiste" ou plutôt un artisan, qui fait souvent partie d'une équipe qui travaille autour de la création d'un spectacle. Bien sûr, il lui faut s'efforcer de respecter le budget alloué à la réalisation des costumes et les délais imposés par le metteur en scène. Les fonctions du costumier sont :

  • Étude et réalisation des maquettes des costumes en collaboration avec le metteur en scène ou le décorateur-scénographe,

  • Recherche et choix des tissus,

  • Réalisation des costumes par ses propres soins ou par une couturière,

  • Si besoin, recherche et choix des accessoires au costume : perruques, chapeaux, chaussures, maquillage,

  • Essayage des costumes sur les comédiens,

  • Gestion de l'ensemble du matériel : costumes et accessoires.


Le costumier de spectacle est un intermittent qui collabore à des projets artistiques ponctuels de compagnies ou structures culturelles. S'il est permanent dans un théâtre, il peut passer à l'échelon supérieur : chef costumier.

DÉCORATEUR-SCÈNOGRAPHE

Le décorateur-scénographe est un créateur qui a la charge de concevoir un espace théâtral par rapport à une œuvre donnée. Il doit donc imaginer un décor, une mise en espace sur un lieu scénique en utilisant des moyens techniques, picturaux, architecturaux, plastiques et artistiques.

Artisan de l'espace, il doit veiller à ce que l'agencement matériel et plastique de la scène respecte fidèlement le discours de la mise en scène. Pour cela, il collabore étroitement avec le metteur en scène mais aussi avec l'éclairagiste et le costumier. Ce maître de l'espace est à la fois un concepteur, un artiste et un technicien.

DRAMATURGE

Conseiller littéraire et théâtral, il est attaché à un théâtre national, un centre dramatique national ou une compagnie de renommée internationale. Au sein de l'équipe artistique, il est le plus proche collaborateur du directeur ou metteur en scène; Son travail de dramaturgie se situe en amont et en aval d'un spectacle : il représente en quelque sorte une "instance de réflexion".

Les fonctions du dramaturge varie selon son degré de notoriété et de la place qu'il lui est accordée au théâtre : lecture des manuscrits, des pièces au programme, recherche documentaire sur et autour de l’œuvre, analyse et explication des principes de construction de l'œuvre, définition de son idéologie, adaptation en langage théâtral ou traduction de l'œuvre si nécessaire, élaboration et rédaction du programme, participation aux répétitions en tant que critique interne.

ÉCLAIRAGISTE-CONCEPTEUR

L'éclairagiste-concepteur crée les éclairages en fonction du projet artistique du metteur en scène, de l'espace scénique conçu par le décorateur-scénographe. Il choisit les types de matériels, détermine leur emplacement en collaboration avec le régisseur-lumière à qui il confie la conduite lumière.

MAQUILLEUR

Il est l'artiste qui a la charge de concevoir et réaliser les maquillages des comédiens avant le spectacle. Collaborateur proche du metteur en scène ou réalisateur, il doit donc créer la physionomie des visages des interprètes en restant fidèle au discours de la mise en scène. Tout comme le comédien, l'originalité de ce métier artistique est fondée sur une ouverture aux différents secteurs du spectacle vivant. En effet, le maquilleur peut exercer ses talents dans les domaines suivants : théâtre, télévision, cinéma, vidéo, mode, photo...

MARIONNETTISTE

Le marionnettiste est un artiste dramatique confronté dans sa pratique professionnelle et artistique à la manipulation et éventuellement à la fabrication d'objets, de formes, de figures, d'ombres, de marionnettes, etc. en vue de la création et/ou de l'interprétation d'un spectacle vivant ou filmé.

MÉTIERS DU CIRQUE

Jongleur, monocycle, voltigeur équestre, clown, acrobate, contorsionniste, trapéziste, funambule... Le cirque appartient au spectacle vivant et s'appuie sur une expression artistique à dominante corporelle.

METTEUR EN SCÈNE

Le metteur en scène agence et coordonne tous les éléments scéniques nécessaires à la représentation théâtrale. Il doit assurer la traduction d'une œuvre en un langage scénique : en un mot, adapter et concevoir la mise en espace de paroles, d'idées ou d'écrits pour la scène.

Son travail d'interprétation scénique de l'œuvre est un mode de questionnement de celle-ci. Pour cela, il dispose de techniques de scène : l'espace, le jeu, la lumière, le décor, les costumes, le son... Assemblées, structurées, ces techniques contribuent à produire une action dramatique. Enfin, sur une scène de théâtre, le metteur en scène est aussi la personne qui dirige et guide les comédiens.

Dans un premier temps, il a la responsabilité de rechercher et choisir les comédiens en fonction des rôles à interpréter. Ensuite, à l'aide d'indications scéniques et de jeu, il veille à ce que le geste, l'intonation et le rythme participent harmonieusement à l'ensemble du discours de la mise en scène. Pour cela, les acteurs essaient, au cours des répétitions, diverses situations d'énonciation afin que l'interprétation de l'œuvre soit la plus juste possible.



Eric Hainaut
Expert-Comptable et Commissaire aux Comptes
Spécialiste des métiers de la création et de la communication


La fiche complète et téléchargeable est disponible sur Com’Com :
"Les différents métiers artistiques reconnus par les conventions collectives"

Partagez cet article !

  • Facebook
  • Twitter
  • Google+
  • LinkedIn
  • Viadeo