Vous êtes ici :
>
>
>
>
Loading...
mon compte
Mon compte
 
Trouvez votre prestataire

parmi près de 60 000 professionnels présents dans nos annuaires
de la création et de la communication

Rechercher
ou
Déposez gratuitement votre appel d'offres Inscrivez-vous dans nos annuaires
 
 
<< Retour aux fiches pratiques

Choisissez le bon écran pour travailler vos couleurs !

Choisissez le bon écran pour travailler vos couleurs ! Publié le 29 Août 2019 par Fiches pratiques architectureFiches pratiques arts-graphiquesFiches pratiques photographieFiches pratiques imprimerieFiches pratiques communicationFiches pratiques événementielFiches pratiques audiovisuelFiches pratiques multimediaFiches pratiques marketingFiches pratiques mediaFiches pratiques juridique

De votre support traditionnel à votre écran.
En tant qu'artiste traditionnel & numérique, vous vous êtes probablement déjà posé la question du matériel qu’il vous faut pour travailler d’une façon efficace, en alliant ces deux modes d’expression, soit séparément, soit d’une façon composite. 

Pour le traditionnel, vous travaillez peut-être sur papier, toile, autres supports, ou même en techniques mixtes... Avec des encres, de l’aquarelle, des crayons, fusains et tous autres moyens d’expression artistique... 

Pour transcrire toutes les subtilités colorées d’une œuvre sur support traditionnel en mode numérique, idéalement il faut :

  • Un écran professionnel
  • La calibration de l'écran
  • Le nuancier Pantone

Un écran professionnel

Parmi les différents écrans disponibles sur le marché, nous avons testé le Moniteur Pro Designer, affichage P3 UHD 4K, 27 pouces | PD2720U de BENQ.
Dans le cadre de notre activité, nous avons travaillé avec d’autres configurations de constructeurs d’écrans différents, et il faut dire que celle-ci nous convient pleinement.


  • Pourquoi ?
  • En tout premier lieu, il est d’un excellent rapport qualité/prix. Il possède une dalle matte ce qui est très proche de l’aspect du papier, et il est sans reflets. Le coté flateur des dalles brillantes convient plus aux applications bureautique, ou aux publications via internet. Pour beaucoup de créatifs, la finalité, c’est un rendu le plus proche possible du papier qui est leur expression de base. La diffusion sur internet et les réseaux sociaux étant un plus, la cerise sur le gâteau.

  • Il possède une très bonne restitution des couleurs :
  • Il affiche pour le travail sur les images, les couleurs avec une couverture sRGB et Rec.709 à 100% et DCI-P3 à 95%. Cet écran est doté de la technologie HDR10 pour une intensité visuelle idéale de chaque contenu affiché à l'écran. Son niveau de contraste dans les nuances claires et sombres, offre une mise en valeur dans les détails de votre production graphique.

    Pour faire un parallèle avec la musique : Comme le musicien qui accorde son instrument avec un diapason, le créatif calibre son écran avec une sonde ! Cela évite bien des couacs et beaucoup de fausses notes dans les tonalités, les gammes musicales, ou colorées.

    La calibration de l'écran

    Après plusieurs tests sur différentes sondes, le calibrage a été effectué avec le i1 Display Pro (X- Rite) afin d’examiner le plus exactement possible les couleurs traditionnelles au plus proche des nuanciers couleurs beaux-arts. Il ne faut que 3 minutes et 3 clics, pour étalonner son écran, processus que nous recommandons de renouveler tous les mois.


    Le nuancier Pantone

    Pour la fidélité des couleurs à l’impression, il est intéressant de vérifier vos couleurs avec les nuanciers beaux-art, visualiser les correspondances couleurs papier et les couleurs affichées à l’écran certifiées Pantone pour être sûr que le travail sera bien imprimé dans le respect de l’œuvre originale.

    Si vous avez des nuanciers Beaux-Arts pour vos gouaches, vos huiles, vos pastels et vos aquarelles, il est intéressant de retrouver la correspondance de ces couleurs à l’écran, afin d’obtenir par exemple le même bleu de cobalt sur le papier et sur l’écran.

    Photographies ©Romane Faupin

    Petite astuce à partager : Les fabricants de couleur Beaux-Arts vous proposent en général sur leur site leurs nuanciers de couleur en fichiers téléchargeables. Il suffit de faire une copie d’écran que vous ouvrez ensuite dans votre application de dessin favorite en l’utilisant comme palette de référence couleur.

    Un workflow cohérent


  • La fidélité dans la simulation
  • C’est en gérant les couleurs dès la conception que vous pourrez optimiser votre temps de travail afin de pouvoir respecter les délais avec vos clients et supprimer le temps des aller-retour.

    La simulation des sorties papier à l’écran réduit considérablement la gâche (gâchis) ce qui est bon pour l’écologie. Ajoutez à cela le prix du papier et de l’encre (1 000€ le litre pour un format A3, nous avons fait le calcul pour vous). Chaque tirage de contrôle évité vous fera gagner du temps, et de l’argent.

  • L’ergonomie
  • L’écran possède un super débattement, par rapport à d’autres fabricants, il monte haut et descend bas avec facilité. Il pivote en format portrait, d’une grande utilité pour les mises en page en mode vertical (magasines). Il possède une télécommande pour programmer vos réglages préférés. Pour nous qui passons des heures à travailler devant notre écran, le fait qu’il possède une dalle mate réduit les reflets indésirables et diminue considérablement la fatigue oculaire.

  • En résumé
  • Le challenge est d’avoir une correspondance couleur la plus exacte possible entre « un support traditionnel et sa restitution à l’écran ». Avec le moniteur BenQ PD2720U, vous serez très proche des teintes identiques. Le temps gagné est appréciable, et surtout cela vous permettra de vous concentrer sur votre activité principale : La création.




    Ce test a été réalisé par Jean-Luc Touillon.
    Il a utilisé cette configuration pour un travail de création d’un logo pour Le London Postgraduate Conference for the Ancient Near East pour le British Museum.


    "Le travail s’est effectué entre Paris et Londres sans aucun déplacement. Comme vous pouvez l’imaginer, il fallait que l’on soit vraiment d’accord sur les couleurs, et donc le niveau de précisions de mes teintes m’a permis un gain de temps précieux dans ce travail à distance. Ma palette de référence était les couleurs des briques moulées, cuites et vernies de la porte d’Ishtar. Je les ai ensuite converti en références Pantone."

    Photographies ©Romane Faupin

    Découvrez le site de Jean-Luc Touillon : http://www.jeanluctouillon.com

    Partagez cet article !

    • Facebook
    • Twitter
    • Google+
    • LinkedIn
    • Viadeo