Architectes d'intérieurs

Spécialités : Espaces à vivre - Architecture commerciale - Boutiques / Magasins - Appartements / Lofts - Maisons / Résidences

aproposdelieu.com

Présentation

Un travail sur les «sens»

JM Vynckier est un architecte d'intérieur amoureux des lieux

dans lesquels il oeuvre.

Cet amour il le prouve constamment par une valorisation

de l'espace et de la lumière.

Mais cette générosité n'est pas ostentatoire

Elle ne vise qu'à révéler l'âme de ces lieux et les rendre uniques.

Depuis plusieurs années il réhabilite d'anciens espaces pour en faire les boutiques les plus originales de la métropole Lilloise

Son travail notamment pour Brothers, Michel Ruc, Edisac, Bananas

se caractérise par une volonté de conserver l'esprit des lieux.

«Mont but n'est pas de faire table rase du passé je suis très attaché à l'histoire des lieux où j'oeuvre. Je tire toujours parti de l'existant...»

Suivant cette ligne de conduite il crée des espaces nouveaux

à l'intérieur d'un cocon originel.

Son expérience des Bâtiments anciens, ou industriels,

la reconnaissance de ses pairs, avec le prix de la plus belle boutique,

l'on logiquement amenées à s'intéresser aux espaces de vie.

Par l'intermédiaire de son agence «A propos de lieu»

(et quand on va à la rencontre de son travail on comprend pourquoi

JM Vynckier l'a baptisée ainsi), il continue à mettre en scène

des lieux d'habitation pour des particuliers friands de lieu unique.

«Pour moi il n'y a pas d'architecture sans histoire»

La lumière et l'espace

«J'aime préserver l'âme des lieux en conservant un détail de voûte, un mur de briques, une arcature quelque chose du passé

que je mets en valeur avec des matériaux plus contemporains,

comme du verre, le béton, l'alu...

La mémoire du lieu continue d'exister et de vivre dans le jeu des perspectives,des ouvertures,

et la mise en valeur par la lumière...».

Il réalise ainsi le délicat équilibre entre le passé et une nouvelle vie.

Extrait d'une parution dans RESIDENCES

«Pour moi les modes sont utiles mais très dangereuses

et en tant qu'architecte je suis toujours à la limite de l'équilibre

et du déséquilibre, entre tendances, émotions

et mise en valeur de mon ego.

J'utilise comme outil la lumière, les espaces, la matière et je m'attache

à faire le minimum et donc de travailler vers

ce qui me parait primordial: faire JUSTE»

«J'aime que les espaces dans lesquels j'intervient deviennent uniques

car ils appartiennent alors à mes clients»


JM VYNCKIER



Jean Marc Vynckier, l'affranchi

Quand il me suggère de publier son nouveau bureau dans mon blog, je dis OUI sans hésiter. Depuis qu'il a quitté la rue du Bois pour un local jouxtant le restaurant «La Teinturerie» à Roubaix, Jean Marc Vynckier semble être dans le total lâcher prise. Il a envie de s'amuser et ça lui réussit plutôt bien car au moment où on pourrait lui souhaiter de profiter d'une retraite largement méritée, l'architecte d'intérieur considère quand à lui, qu'il va continuer à bosser avec toute la liberté que l'âge et la maturité lui offrent.


Côté bureau, il opte pour le «roughe- luxe», tendance déco qui consiste à conserver au maximum les éléments bruts d'origine comme la couleur jaune des murs qui a fini par se délaver, par s'effriter, comme le mix&match du sol qui conjugue carreaux de ciment, sol brut dénivelé, comme les poutres en métal rouillées par le temps... A cela s'ajoute du mobilier chiné dans la région, chez Nord Ouest Antiquités pour les éclairages industriels au dessus de la table au format XXL devenue bureau. Les voilages au parfait tombé sur un mur opaque apportent une petite touche sophistiquée.


Un atelier permet à l'artiste peintre de renouer avec un exercice qu'il avait mis de côté faute de temps. Aujourd'hui, bureau d'archi et chevalet se côtoient très naturellement.


Avec ce nouveau bureau est arrivée aussi Clotilde Servent, architecte d'intérieur. Une source de jouvence indéniable à la vue des photos que j'ai reçues pour illustrer le sujet !!! Un duo qui semble prendre le travail avec un immense plaisir, comme dans une grande cour de récréation. «Déclencher des réactions, susciter des émotions», telle pourrait être la devise de JMV avec toujours une bonne dose de provocation et de dérision. Le premier degré, il ne connaît pas !


Les photos montrent qu'il se serait tout dernièrement découvert une passion pour le coq, objet qui ne le quitte pas... Attribuons lui simplement un sens de l'absurde assez développé !


espace SHOW ROOM

MAISON BOURGEOISE

CLAP CAFE restaurant

photos AGENCE JMV

extension d'une ferme

Magasin OPTIQUE

A propos de lieu

Etude d'un restaurant

Concept optique

extension d'une ferme

projet de maison en bois

boutique créateurs à LIlle

Appartement Loft

Restaurant LA TEINTURERIE ROUBAIX

Boutique LA PERLA BRUXELLES

Bureaux KPMG Roubaix

Boutique LA PERLA

Parution Hôtel de Bourgtheroulde à Rouen dans Artravel

Bijouterie VERHOEVEN à Dunkerque (en cours de réalisation)

Hôtel de Bourgtheroulde à Rouen

Château en Belgique

Magasin Bananas à Lille

Maison à Bondues (en cours d aménagement)

Maison à Bondues

Le Prestige Palace cabaret spectacle à Lille

Appartement à Mouvaux

Loft à Roubaix cuisine

Restaurant La meïda à Lille

Maison à Wervicq

Maison à Mouvaux

Planches de différentes réalisations 1

Planches de différentes réalisations 2

Références

·      Auteur : Emmanuelle Morice

·      Support : Eccelso Maison

 

Jean Marc Vynckier

Une personnalité singulière qui a toujours fait la différence

 

Il aime sa réputation de sulfureux architecte d’intérieur sans concession qui l’a fait connaître, reconnaître et devenir référence des plus somptueux aménagements de commerces du Vieux Lille, d’hôtels luxueux, de lofts radicaux. Sur ce point, il n’a plus rien à prouver ! Sauf que l’homme ne s’arrête jamais sur un acquis. A l’aube de ses 65 ans, l’esthète entend bien ouvrir un nouveau chapitre de sa vie professionnelle…

 

Eccelso : Pourquoi vouloir continuer à exercer alors que vous avez construit une carrière si bien remplie ?

Jean Marc Vynckier : Aujourd’hui, j’ai le privilège du temps, du recul, de l’expérience, de la sérénité, de la connaissance qui me laisse penser que je peux continuer à avancer avec exigence et confiance tout en évoluant dans un cadre nouveau. Je suis toujours habité par la passion du métier. Les valeurs que je porte sont celles du travail fait avec amour, des compétences et du savoir faire des équipes devenues de véritables partenaires, de l’expérience au travers de nombreuses réalisations. Pourquoi m’arrêter en si bon chemin ?

 

Eccelso : Qu’est-ce qui va changer dans votre façon de travailler ?

JMV : Tout d’abord, j’ai choisi d’installer mon bureau dans un local industriel brut de décoffrage situé juste à côté de mon loft à Roubaix. Ce déménagement de la rue du Bois marque le début du nouveau chapitre. Moi qui étais reconnu pour des conceptions radicales essentiellement construites autour d’agencement dessiné et fabriqué sur mesure pour épouser au mieux l’espace, je me suis aujourd’hui ouvert aux belles antiquités, à l’authenticité et à l’histoire d’un objet qui a traversé le temps, les continents… Mon bureau de travail en bois et dessus cuir date de ???? (année) et vient d’une salle de réunion d’industriels roubaisiens. N’imaginez pas que je sois tombé dans l’extrême inverse de ma vision très minimaliste et épurée de l’architecture. Je mixe et je fais muter le style, sans doute plus sensible à l’émotion qui se dégage des objets !

 

Eccelso : Comment vous positionnez-vous concrètement ?

JMV : J’aime assez la notion de Directeur Artistique dans le sens où elle englobe une implication plus large que celle induite par le métier l’architecte d’intérieur. Je souhaite accompagner les particuliers, les professionnels (hôtels, bars restaurants…) dans une démarche qui peut inclure la conception d’un lieu, son suivi de réalisation, la recherche des objets, œuvres d’art qui lui apporteront un caractère unique et le glorifieront… J’ai envie de renouer avec le plaisir simple de l’audace et du talent, de prendre des contre pieds, de me brûler les ailes en allant toujours plus loin dans ce que je suis capable de créer et de transmettre.

 

Eccelso : Un nouveau Jean Marc Vynckier est né ?

JMV : Je ne suis que le prolongement de mon histoire ! La nouveauté viendra plutôt avec la naissance d’un lieu hybride à Roubaix dont je serai investigateur. Mais cela est encore trop prématuré pour l’évoquer… Juste un peu de patience !

 

114, rue d’Isly – Roubaix

06 08 55 31 18

jmvynckier@gmail.c



 

 



Contact

A Propos De Lieu
Jean Marc et Théo Vynckier
12 rue du Bois
59100 Roubaix - FRANCE

Tél : 03 20 27 86 59
Tél : 06 08 55 31 18

Site :

Suivre sur : Page linkedInPage Facebook

Formulaire de contact

Type de demande *